Quels seront les soins accessibles sur le site de Claude Bernard ? Où ira-t-on aux urgences ?

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

Quels seront les soins accessibles sur le site de Claude Bernard ? Où ira-t-on aux urgences ?

Quels seront les soins accessibles sur le site de Claude Bernard ? Où ira-t-on aux urgences ?

Le projet hospitalier regroupera près de 400 lits, qui seront des lits de psychiatrie (environ 140 lits), d’addictologie, de soins de suite et réadaptation, de soins de longue durée (transfert des activités actuellement localisées sur le site de Fernand Widal). Les activités de gériatrie (gériatrie aiguë, SSR, SLD, hôpitaux de jour) seront organisées en articulation avec l’hôpital Bretonneau (18ème arrondissement).

L’activité de dialyse actuellement présente sur Claude Bernard, et confiée à l’AURA (10 postes de dialyse, plutôt chroniques) sera maintenue sur ce site et le cas échéant renforcée.

Le projet Claude Bernard inclura également une composante périnatale/mère enfant, qui reste à approfondir dans le cadre du prochain SROS.

Pour donner cohérence à ce projet et évaluer les besoins transversaux qui en découlent notamment pour l’exercice d’activités d’imagerie et de biologie, en lien avec les capacités du futur Campus et avec les possibilités d’évolution du bâtiment.

Ce projet hospitalier sera complété par un projet ambulatoire qui est actuellement conduite par l’ARS autour de différents modèles de «plateforme de soins de proximité » et doit permettre d’apporter une réponse aux urgences de proximité.

A court terme, un projet est en gestation à l’initiative de l’ARS et avec le soutien de l’AP-HP pour l’implantation dès 2018 d’un pôle de santé porté par une équipe de santé pluridisciplinaire (médecins, infirmier voire sage-femme). Ce pôle de santé s’implanterait dans des locaux AP-HP de Claude Bernard, à l’articulation entre la ville (côté métro Porte de Saint-Ouen) et l’hôpital. Ce projet a été présenté à l’ensemble des protagonistes institutionnels (ARS, APHP, ville, région) et ses porteurs ont échangé avec de nombreux acteurs de ville. Ils sont soutenus par l’université et en particulier le département de médecine générale. Ce projet marquerait un lancement concret de la reconversion future du campus Claude Bernard.