Lutte contre la Covid-19 : Confirmation de l’utilité d’un campus regroupant université et hôpital sur un site unique

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

Lutte contre la Covid-19 : Confirmation de l’utilité d’un campus regroupant université et hôpital sur un site unique

Le projet de campus à Saint-Ouen regroupe sur un site unique un hôpital et une université avec l’objectif d’accroître les échanges, de multiplier les projets communs et de développer les synergies entre les deux entités. La crise Covid, particulièrement aiguë dans le Nord de Paris, a montré combien les coopérations hospitalo-universitaires, précieuses en temps normal, devenaient déterminantes pour répondre au mieux aux situations de crise.

Habituées à travailler ensemble au quotidien, les équipes universitaires et hospitalières ont en effet su se mobiliser massivement pour lutter contre la pandémie. En quelques jours, des dizaines de protocoles de recherche ont été mis en place tandis qu’Université de Paris mobilisait des milliers d’étudiants et des renforts matériels au profit des hôpitaux Bichat – Claude-Bernard et Beaujon, en première ligne pour accueillir les patients franciliens.

Réactivité, synergies, solidarité sont ainsi quelques-uns des mots clés de la lutte qui a été menée contre la Covid 19 ce printemps. En rassemblant en un même lieu d’importantes ressources matérielles et humaines, en renforçant jour après jour la coopération et les échanges entre les équipes, nul doute qu’un campus fournira un atout plus précieux et efficace encore en cas de nouvelle crise sanitaire.

Nul doute également qu’en l’implantant à Saint-Ouen, cette mobilisation conjointe servira d’abord un territoire, le Nord de Paris et notamment la Seine-Saint-Denis, qui s’est révélé particulièrement vulnérable face à la pandémie.

3 acteurs clefs du Campus témoignent, à la suite de la crise COVID, de l’importance de bénéficier de liaisons fortes sur un site unique, entre soins, recherche et enseignement.

Philippe Ruzsniewski, directeur de l’UFR de médecine Paris-Nord

A écouter ici

 

 

 

 

Elles ont vécu la crise sanitaire liée au Covid-19 de plein fouet et évoquent ensemble l’importance du lien et de la confiance entre les équipes de recherche et de soin pour faire face à l’urgence.

A écouter ici

Catherine Paugam, PU-PH Université de Paris, ex-cheffe de service d’anesthésie-réanimation de l’hôpital Beaujon pendant la crise, directrice générale adjointe de l’AP-HP : « Sur cet épisode, la réactivité a été majeure et on voit bien que la présence d’un campus aurait été aussi d’une grande aide. » « Cette épidémie ne va faire que renforcer la pertinence d’installer un hôpital moderne, adapté, ouvert sur son bassin de population à cet endroit-là. (…) tous les patients qu’on a hospitalisés (…) c’est des gens d’Asnières, (…) de Saint-Ouen, (…) de Saint-Denis et on est là pour eux. »

France Mentré, PU-PH Université de Paris, directrice du département d’épidémiologie, biostatistiques et recherche clinique de l’hôpital Bichat : « Cette proximité (…) entre le soin et la recherche est indispensable et doit être dans un lieu commun. »