Projet médical et organisationnel de l’hôpital universitaire du Grand Paris-Nord

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

Projet médical et organisationnel de l’hôpital universitaire du Grand Paris-Nord

3Le projet médical et organisationnel de l’hôpital universitaire du Grand Paris-Nord a été conçu depuis près de 3 ans par la communauté hospitalière des Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine. Il a été construit à partir des nombreuses contributions reçues depuis 2013.

Prévoir un hôpital dans dix ans est un exercice passionnant. C’est aussi une profession d’humilité. Le champ des incertitudes est immense : les actes, les techniques, les hommes et les femmes changent selon un cycle de l’innovation qui se raccourcit d’année en année.

La liste est longue des questionnements qui ont traversé l’élaboration de ce projet : questions sur les conséquences du développement de nouveaux appareils d’imagerie, sur l’extension des indications des techniques mini-invasives, de la radiologie interventionnelle, sur l’évolution des actes chirurgicaux et les perspectives de développement des techniques de réhabilitation rapide, sur la percée des traitements par immunothérapie et thérapies cellulaires, sur l’évolution des prises en charge en oncologie, sur l’effet de la construction de larges entrepôts de données, sur la tendance à la personnalisation des traitements, sur les potentialités associées aux technologies de modification de l’ADN, sur la recomposition des prises en charge en Soins de Suite et Réadaptation, sur le déploiement de nouvelles possibilités de soins à domicile…

Ce projet repose sur les valeurs et les convictions qui traversent l’ensemble de cette communauté :

  1. Une première conviction est celle de la nécessité de rééquilibrer l’offre de soins entre le Nord et Sud de Paris.
  2. Une seconde conviction est que la vocation du futur campus hospitalo universitaire est celle d’un établissement d’excellence à l’échelle nationale et internationale.
  3. Une troisième conviction est que le nouvel hôpital sera au service d’une médecine plus humaine.
  4. Une quatrième conviction est une question de rythme : elle découle de la précédente et concerne le rythme de l’hôpital et l’idée que l’accélération globale des prises en charge doit avoir pour contrepartie des leviers pour ralentir quand cela est nécessaire.
  5. Une cinquième conviction est celle de la responsabilité d’un hôpital universitaire pour aller au-devant des médecins de ville –généralistes et spécialistes- et, s’agissant du territoire du futur campus, contribuer à la densité médicale.
  6. Une sixième conviction est que le nouvel hôpital doit favoriser une médecine plus collaborative, qui sera aussi une médecine plus sûre.
  7. Une septième conviction est celle de la recomposition de la relation entre la recherche et la médecine.
  8. Une dernière conviction est un pari, celui que le futur hôpital attirera et fidélisera les meilleures compétences pas seulement parce que ses espaces favoriseront le travail en commun, mais parce qu’il aura réussi une élévation générale du niveau de qualité de vie au travail.

C’est autour de ces principes que l’AP-HP, en lien avec ses partenaires, s’engage pour la construction du Campus Universitaire du Grand Paris-Nord.

Lisez l’intégralité du projet médical et organisationnel de l’hôpital universitaire du Grand Paris-Nord.