Nouvelle implantation du futur Campus

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

Nouvelle implantation du futur Campus

La nouvelle implantation du campus hospitalo-universitaire au coeur de la ville de Saint-Ouen-sur-Seine

Renforcer le service public de santé dans le Nord de la capitale

Le Campus sera construit sur les actuels emplacements de l’usine PSA, du magasin Conforama, du parc d’activités Gaudefroy et d’un îlot d’habitat en bordure de l’avenue Victor Hugo. La nouvelle emprise porte sur une superficie de plus de 7 ha, légèrement supérieure à celle du site initialement envisagé, ce qui facilitera l’insertion urbaine du projet.

Cette nouvelle implantation couvre le territoire du Nord de Paris (17e et 18e arrondissements), de la boucle nord des Hauts-de-Seine et de l’est de la Seine-Saint-Denis. Il s’agit d’un territoire vaste, très urbanisé, composé de 13 communes, caractérisé par de fortes disparités sociodémographiques et la faiblesse de l’offre de soins en ville. Les hôpitaux Bichat et Beaujon répondaient déjà aux besoins de santé de ce territoire.

Le projet universitaire permet le développement d’équipements scientifiques de pointe et d’une offre d’enseignement supérieur au nord de Paris.

Cet emplacement bénéficiera des nouvelles infrastructures de transport prévues dans le cadre du Grand Paris. L’arrivée en 2019 de la ligne 14 permettra une liaison directe avec le Campus Paris Rive Gauche de l’université.

A travers ce projet, l’AP-HP et l’Université Paris Diderot souhaitent contribuer au renforcement de l’offre de soins dans le Nord de la capitale, dans un territoire déficitaire par rapport au reste de la région.

impactquartier_2Le Campus hospitalo-universitaire : un facteur de dynamisme économique et social et un moteur d’activité et d’attractivité

Les activités hospitalières et universitaires constituent un gisement d’emplois directs pour la commune de Saint-Ouen et sa périphérie. Les deux hôpitaux et l’université regroupent 5 700 emplois, médecins hospitalo-universitaires, infirmiers, chercheurs, enseignants, personnels administratifs et techniques.

A ces emplois directs, s’ajoutent ceux des entreprises sous-traitantes (bio-nettoyage, gardiennage, restauration). Plus de 4000  étudiants se rendent aujourd’hui quotidiennement sur le campus. Demain, ils seront plus de 12 000 étudiants en médecine, odontologie, soins infirmiers et professions paramédicales. L’ensemble de ces mouvements contribue à l’animation de la ville et à l’essor des activités commerciales.

Le développement d’un véritable éco-système de la santé favorisera la création d’entreprises innovantes et l’émergence de nouveaux partenariats industriels. Les équipements créés bénéficieront à la population locale.