L’hôpital universitaire de Louvain et sa policlinique

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

L’hôpital universitaire de Louvain et sa policlinique

L’AP-HP s’est associée à de prestigieux hôpitaux européens comme l’hôpital Universitaire de la Charité de Berlin ou encore le King’s Health Partners de Londres dans le cadre de l’Alliance européenne des hôpitaux universitaires  (European University Hospital Alliance, EUHA). Des représentants des membres de l’Alliance en provenance de l’AP-HP et d’Italie, de Suède mais aussi des Pays-Bas ou d’Autriche se sont réunis en octobre 2019 pour une visite d’échange à l’hôpital universitaire de Louvain.

Ils ont pu découvrir les installations et modes d’organisations de cet hôpital. Depuis 2008, le choix s’est porté sur un management transversal par parcours de soins construit autour des besoins des patients.

La conception, en 2018, de la nouvelle policlinique qui comprend un plateau de 200 boxes de consultation sur 5 étages, illustre cette volonté de repenser l’organisation du travail des professionnels de santé et des patients.

Aujourd’hui, 224 parcours de soins ont été identifiés et ont permis de s’interroger sur :

  • Les patients : qui sont les patients pris en charge ? D’où viennent-ils ?
  • Les processus : quelles sont les étapes de la prise en charge ?
  • Les résultats : la prise en charge est-elle de qualité ?

Cela a permis d’identifier des besoins, par exemple d’information à certains points des parcours, d’améliorer les discussions entre les différents services intervenant dans la prise en charge et de repenser les processus pour se concentrer sur la valeur ajoutée de chaque intervenant.

Les nouveaux espaces, qui ont permis de centraliser les trois centres de consultation pré-existants, sont organisés pour faciliter la lisibilité du parcours patient : les boxes sont disposés par rangées avec d’un côté la circulation dédiée aux patients et de l’autre côté un « back office » réservé aux professionnels sur des coursives menant à des espaces de travail pour les médecins. Les éventuels prélèvements de biologie sont centralisés et positionnés logiquement sur le parcours avant la sortie des patients.

Cette organisation, en place depuis 18 mois, a permis de fluidifier les parcours des patients et de réduire significativement le temps passé à l’hôpital par les consultants.

  • Les patients sont autonomes dans leur parcours qui est suivi en direct dans les applications informatiques : ils s’enregistrent à l’entrée de l’hôpital auprès d’un agent ou directement sur une borne automatique grâce à leur pièce d’identité et un QR code leur est remis ;
  • Les salons d’accueil et d’attente sont grands et lumineux, ils comprennent des espaces pour les patients qui ont besoin de travailler ou de s’isoler en attendant leur consultation. En arrivant, les patients scannent leur QR et sont géolocalisés ;
  • Ils sont appelés dans le box où les attend le médecin par affichage de leur photo sur des écrans (ce qui assure une meilleure confidentialité que ne le ferai l’affichage de leur nom) et le cas échéant par notification sur leur application mobile.