Le projet hospitalier

Un site utilisant le Réseau AP-HP

Campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris-Nord

Le projet hospitalier

le-projethospitaler_2Le projet hospitalier se déploie sur une surface de 130 000 m2

L’hôpital sera à taille humaine, conformément au souhait de la ville de Saint-Ouen et pour réduire les temps de déplacement des professionnels et des patients.

Il ne sera pas pour autant un immeuble de grande hauteur et ne dépassera pas 6 étages. Il assurera une activité clinique et chirurgicale polyvalente, tournée vers l’ambulatoire, s’appuyant sur les forces des hôpitaux Bichat et Beaujon : le digestif, le cœur, le poumon, les maladies de système et infectieuses. Il disposera d’un Trauma Center pour les soins des patients polytraumatisés.

Pour renforcer l’offre de soins dans le cadre de ce projet, l’AP-HP, l’Université Paris-Diderot et l’Inserm ont décidé la création d’un institut pluridisciplinaire de transplantation. Cette institut prendra en charge tout type de transplantation d’organe soit directement, soit en lien avec l’hôpital Saint-Louis.

L’hôpital disposera de près de 1000 lits et places de médecine, chirurgie et obstétrique, dont 816 lits d’hospitalisation. Cette réduction des capacités de l’hôpital en nombre de lits (de l’ordre de 30%) a pour contrepartie un doublement de ses capacités ambulatoires et de diagnostic, une transformation des processus de programmation des séjours et une réelle capacité d’extension en cas de pic d’activité (avec des chambres dédoublables).

tep-scan-bchCe projet exigeant est porté par la communauté médicale des Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val-de-Seine (HUPNVS), qui a identifié plusieurs conditions pour sa réussite :

  • une vraie disponibilité du plateau médico-technique (bloc opératoire et imagerie notamment) ;
  • un hôtel hospitalier pour les patients qui n’ont pas besoin d’être hospitalisés et leur famille, largement dimensionné (150 chambres), à proximité des fonctions hospitalières, qui contribuera à consolider les perspectives de prise en charge ambulatoire retenues pour ce projet, ainsi qu’à améliorer le parcours patient ;
  • une disponibilité plus grande des lits d’aval, qui sera permise par la rénovation du site de Claude Bernard ;
  • la stabilisation des flux non programmés, dans le cadre d’un travail avec les autres établissements.

⇒ Retrouvez l’intégralité du projet médical et organisationnel de l’hôpital universitaire du grand Paris Nord.